mardi 4 mai 2010

"Nous, on n'est pas socialiste."

Le 1er mai, alors que je venais de me mettre dans la file de ma boulangerie favorite pour acheter notre pain quotidien, le client se trouvant devant moi voulut se montrer sympathique à l'égard de la caissière et lui déclara, avec un ton plaintif : "Ah, vous, vous êtes obligée de travailler le 1er mai."

La réponse de la commerçante fut cinglante : "Ah non ! Nous, on n'est pas socialiste !"

Il y a de quoi être interloqué, car lorsqu'on vient chercher son pain, on ne s'attend pas à ce que la marchande vous balance ses idées politiques à la figure, d'autant plus dans une commune où 60% de la clientèle a voté à gauche lors des dernières élections. C'est déjà un certain mépris à l'égard des autres salariés de la boulangerie qui auraient peut-être bien aimé rester au lit ce jour-là et profiter d'un beau jour férié, mais qui ont préféré rester au travail pour payer les traites ou pour permettre à leurs enfants de partir en vacances. C'est d'autant plus simpliste que la symbolique du 1er mai est loin de se limiter aux socialistes.

Ce positionnement est d'autant plus bizarre dans une logique commerciale. Normalement, l'argent n'a pas d'odeur. Pour un commerçant, que son client soit de gauche ou de droite, du moment qu'il paie, quelle importance ? Ce qui compte, c'est qu'il laisse les 0,85 € de sa baguette ou les 1,75 € de son pain complet...

Ah oui, cher lecteur, si tu es en province, tu vas peut-être réagir en lisant ces tarifs. Certes, le niveau de vie à Paris est plus élevé, mais cela n'explique pas ces prix, d'autant plus que les prix du grain ont nettement diminué depuis le krach de 2008. A l'évidence, il n'y a pas que dans sa volonté de travailler le 1er mai que ma boulangère n'est pas socialiste...

15 commentaires:

  1. Les baguettes à 0€85, ce n'est pas inhabituel pour Paris.

    RépondreSupprimer
  2. @ Anonyme : je constate juste que les prix n'ont pas baissé avec la forte baisse des prix du grain.

    RépondreSupprimer
  3. Moi, je paie la mienne 1,10 €. Mais c'est une "tradition" : vachté meilleure...

    RépondreSupprimer
  4. @ Didier : chez moi, la tradition, c'est 1,15 €. Je suppose que les 0,05 € sont liés au niveau de vie de la région parisienne...

    RépondreSupprimer
  5. Je n'achète pas de baguettes.
    Sinon, tu sais bien qu'il faut remplacer "socialiste" par fainéant, c'est un peu un synonyme de fonctionnaire.

    RépondreSupprimer
  6. Bref, à part Manuel, on est tous menés à la baguette par ces salopes de boulangères réactionnaires !

    RépondreSupprimer
  7. @ Manuel : en français, socialiste veut dire socialiste. Si on extrapole, on peut faire dire n'importe quoi.

    @ Didier : j'ai dit "de droite", et je ne visais pas particulièrement les réacs, pour une fois.

    RépondreSupprimer
  8. A Marseille je paye ma baguette 0.60€, mais le boulanger exploite ses employés, il les payes la moitié du smic, quand ce n'est pas sa fille de 12 ans qui bosse (ah salaud de musulman).

    Et sinon, quelle scandale en effet. Une personne qui ne se repentit pas de ne pas être gauchiste... Allez boulangère tu me feras 3 pater et 5 ave.

    RépondreSupprimer
  9. @ Paul : une commerçante devrait avant tout ne rien dire, parce qu'en tant que gauchiste, j'achète son pain. Ce n'est vraiment pas commercial.

    RépondreSupprimer
  10. T'aurais dû répondre que t'étais pire que socialisté, gauchiste...

    RépondreSupprimer
  11. @ Manuel : malheureusement, ce n'est pas à moi qu'elle parlait...

    RépondreSupprimer
  12. Cela dit, pour s'imaginer qu'un commerçant pourrait être de gauche, il faut déjà avoir fumé des trucs pas nets...

    RépondreSupprimer
  13. @ Didier : j'ai déjà rencontré des patrons de bistro de gauche...

    RépondreSupprimer
  14. Fleur d'hiver24 mai 2010 à 10:10

    Moi j'ai eu droit à un cinglant: "nous on n'est pas fonctionnaires" dans un magasin ouvert un dimanche.
    Pas malin, en effet de faire part des ses opinions politiques quand on est commerçant. L'argent des socialistes fonctionnaires ou autres tombe dans le tiroir caisse.

    RépondreSupprimer
  15. @ Fleur d'hiver : oui, je trouve cela idiot. Tant que le client paie, après tout...

    RépondreSupprimer