samedi 25 octobre 2008

Suis-je en train de devenir un troll?

Ça fait quelques mois que je m'exprime sur divers blogs, et ça m'a tellement plu que Fabrice, Mathieu et moi avons finalement décidé de créer le notre.
Je me suis presque toujours amusé à commenter chez des gens avec qui je ne suis pas du tout d'accord, d'ailleurs j'ai commencé à me prendre au jeu chez LOmig et ses incessants billets sur l'Islam et son danger pour le monde civilisé...
J'aime discuter, m'engueuler, mais dernièrement, depuis cette fameuse crise qui nous tombe sur le coin de la gueule, je perds mon inspiration.
Alors je continue à faire mon tour des blogs, je commente, mais de moins en moins, en tout cas ,finies les discussions suivies comme j'ai pu en avoir. C'est Fabrice qui a pris ma relève chez les libéraux...
Tout ce que je fais, c'est écrire des minis commentaires fades chez mon pote Mathieu et surtout, c'est là où je veux en venir, je suis un mélange de cynisme, ironie et agressivité chez mon vieil adversaire du pays des blogs, LOmig.
Petit à petit je me dis que je suis en train de le troller, et ça me fait tout drôle...
Je n'ai plus la patience de lire le tas de conneries que peuvent écrire certains de ses commentateurs fachos et surtout d'y répondre avec intelligence, mais je ne peux m'empêcher de mettre 2 ou 3 conneries qui n'ont aucun autre intérêt que celui de défouler.
Et puis c'est quasiment le seul blog que je visite encore avec celui de Mathieu, mon co-taulier, exit les très agréables à lire et intéressants blogs de Nicolas ou Rubin, exit aussi les terrains de désaccords tels que Criticus ou Foulon. Ça reviendra!
Le boulot, la crise, l'hiver, il va falloir que je retrouve de l'intérêt dans l'actualité. Avec les élection américaines, ça devrait se faire, je suis heureux de ne pas entendre parler d'Israël (signe que c'est plutôt calme) même si c'est mon sujet de discussion préféré.
Donc LOmig, patience, le temps du trollage prendra bientôt fin, mais pour l'instant c'est mon seul moyen d'expression dans le blogoland.
Je sais que le trollage est un art, le niveau d'un Didier Goux sera très difficile à atteindre, et je sais aussi que cet article n'a aucun intérêt, et pourtant....

17 commentaires:

  1. On dirait presque que tu t'excuses. Si LOmiG vivait mal tes commentaires, il te le dirait je pense. Didier Goux n'est pas un troll comme les autres, et toi non plus. Vous écrivez sous vos noms propres. Pour moi, un troll est insultant, écrit mal, et est quasi-systématiquement anonyme. Cela ne correspond certainement pas à Didier Goux, et pas à toi non plus.

    Tu dois connaître une baisse de forme et une lassitude.

    En tout cas, j'aime bien ce billet...

    RépondreSupprimer
  2. Tu seras devenu un troll quand personne ne répondra plus à tes commentaires. Pour l'instant, en ce qui me concerne en tout cas, on en redemande ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Comment ? Tu ne lis plus mon blog ?

    RépondreSupprimer
  4. Mathieu, je ne m'excuse pas, et je me fous de la manière dont LOmig vit mes commentaires! Ce qui me fait marrer c'est d'avoir écrit un billet sur le fait de ne plus vraiment écrire ou alors, des conneries.

    Rubin, merci, mais en même temps, chez toi, je suis très relax...

    Nicolas, j'y jette un œil, parfois deux... Une désintox brutale et totale, c'est pas bon.

    RépondreSupprimer
  5. @ Manuel : c'est marrant, parce qu'à la dernière RDB, LOmiG m'avait affirmé que Rubin était encore davantage libéral que lui...

    RépondreSupprimer
  6. En même temps, c'est pas un concours... On mettra tout ça au clair mercredi ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Ouais, enfin il a aussi dit sur son blog que l'éducation nationale devait être privatisée, que le citoyen devait pouvoir choisir qui assurerait sa sécurité, que l'Islam était le mal, alors il n'est pas à une connerie près...
    Et puis le libéralisme n'est pas une tare en soi, s'il est correctement exprimé, avec modération, tout n'est pas à jeter.
    Par contre l'aveugle adhésion à une doctrine, sans faire le tri, c'est dangereux et con.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne crois pas avoir dit cela de Rubin, qui est à mon sens un peu plus "utilitariste" que moi. Et comme il le dit, ce n'est pas un concours.

    Pour le trollage, oui, je confirme, les dernières apparitions sur mon blog de Manuel en étaient assez proches, à mon grand regret. J'ai du mal à répondre quand les commentaires sont aggressifs et sans fond.

    à bientôt, et j'espère pour de nouvelles discussions.

    Je suis honoré, cependant, que parmi tous ces blogs prestigieux, tu continues de lire le mien.

    à bientôt !

    RépondreSupprimer
  9. @ LOmiG : tiens, c'est marrant, je suis persuadé d'avoir gardé ce souvenir-là. L'influence du dernier demi sans doute...

    RépondreSupprimer
  10. @ Manuel : tu vois, il te le dit...

    RépondreSupprimer
  11. Mathieu, ce que pense untel ou untel de mes commentaire, je m'en contre tape le steak, j'ai simplement remarqué que mes commentaires perdaient de leur substances, pour ne garder que le rejet de ce sur quoi je commente.
    Maintenant, LOmig, si tu es le dernier chez qui je commente, et que j'y commente de manière trollesque, c'est que t'as vraiment du beau monde chez toi. Je suis persuadé que tu n'approuves pas les commentaires haineux, vulgaires et racistes de certains de tes intervenants, et saches que tant que je lirai les infâmes conneries que je peux lire de certains, je viendrai me foutre de leur gueule.

    RépondreSupprimer
  12. ET MON LIEN ????, comme dirait Nicolas...

    (Sinon, pour les cours de trollage, j'étais prêt à vous envoyer mes tarifs, mais je découvre que Mathieu me dénie la qualité de troll professionnel, alors...)

    RépondreSupprimer
  13. @ Didier : pas du tout, je dis juste que vous êtes un troll qui s'assume et qui exprime ses idées avec force. Ce n'est pas le cas des gens dont Manuel parle ici.

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Didier, je vous ai mis en lien, ça y est, je n'avais osé pas en premier lieu...
    Mathieu, le troll de merde ne méritent pas l'appellation Troll, et je ne me serais pas comparé à un idiot vulgaire et con.

    RépondreSupprimer
  15. @ Manuel : c'est bien pour cela que je disais que Didier et toi n'en étiez pas. Je ne suis pas d'accord : un troll, c'est dans la plupart des cas un idiot vulgaire et con ! Je maintiens cette affirmation.

    RépondreSupprimer
  16. Maintiens ce que tu veux, mais ne dis pas: " ...des gens dont Manuel parle."
    Car je n'ai jamais parlé des cons vulgaires et stupides!! Ou alors si, les jojo et compagnie mais je ne les qualifie pas de trolls, simplement de cons.

    RépondreSupprimer