dimanche 10 janvier 2010

Comment la sagesse populaire, exprimée dans les bistros de la Seine Saint-Denis, permettrait aux journaux de sortir moins de dossiers sans intérêt...

"- Ben, c'est l'hiver, quoi !"

10 commentaires:

  1. Mathieu s'amuse de voir les gros titres parler uniquement des chutes de neiges, si rares et improbables en hiver...

    RépondreSupprimer
  2. Mouhahahaha !!! c'est exactement ce que je passe mon temps à répondre aux gens qui me parlent du temps.

    RépondreSupprimer
  3. Il fait trop chaud en été, trop froid en hiver, au printemps les rhumes des foins agressent la brave populasse et en automne les feuilles mortes font glisser les badauds.

    Et les soldes, ne pas oublier les soldes.

    Le reste ? bah, ça rentre pas dans le storytelling alors on évacue...

    RépondreSupprimer
  4. J'aurais aussi pu mettre : "les Chinois ont encore dû faire une expérience nucléaire quelque part", mais c'est plus compliqué.

    Cela aurait aussi pu être la faute des islamistes, tiens !

    RépondreSupprimer
  5. De toute façon, si ça n'est pas de leur faute, ce qui reste à prouver, je suis sûre qu'ils s'en réjouissent sournoisement.

    RépondreSupprimer
  6. Ah non la vous n'y êtes pas du tout : ces chutes de neige sont la preuve palpable que la conspiration réchauffiste est une arnaque. Accessoirement l'incapacité du gauchiste islamophile à s'étonner des chutes de neige est la preuve de son aveuglement aux réalités.

    Je le sais sans aucun doute : le cousin de la tante de la gardienne de ma soeur l'a entendu à la radio, si ce n'est pas une source sûre ça !!

    RépondreSupprimer
  7. Ah oui, les gauchistes, je les avais oublié ceux-là !

    RépondreSupprimer
  8. Au la Burqa a une raison d'être, elle protège du froid.

    RépondreSupprimer